Travaillons connectés

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Marque-pages

Fil des billets

mardi 24 juin 2008

Les frenchies débarquent sur Nike.com

Les grimpeurs Petzl débarquent sur le site de Nike ACG :

  • Michaël Fuselier, le jeune français qui a plié tous les grimpeurs aéricains au RocTrip à Red River Gorge
  • Liv Sansoz, qui fait son retour dans le haut niveau après plusieurs années d'absence

Lire la suite...

vendredi 6 juin 2008

A propos de blog design

Un petit détour par le blog Fran6art cette après-midi, et je trouve un bouquet de trois billets intéressants sur le blog design :

  1. Une petite sélection de thèmes magazine. Les thèmes magazine permettent de faire passer au second plan la nature chronologique d'un blog, pour mettre en avant un ventre de une et des têtes de chapitres, avant le flux des derniers billets.
    Hmm ? Oui, j'ai pompé le style de copie d'écran de www.presse-citron.net, de manière éhontée...
  2. Un billet d'humeur à propos du blog design, justement : les designs de blogs ne sont pas créatifs.
  3. Et dans la foulée, l'annonce de la création d'un groupe de travail pour faire avancer le blog design.

Allez, petit lien bonus hors-sujet : un compte-rendu de la conférence "Going solo" pour les freelances, toujours chez Fran6art.

Voilà, bonne lecture.

mardi 29 avril 2008

Achetez une lame pour votre Wilkinson de 1996 en ligne

Après les chaussettes (pour éviter de se retrouver avec une paire trouée) et les lentilles (pour éviter de se retrouver sans yeux), voici l'abonnement aux lames de rasoir : Wilkinson propose désormais un système d'abonnement, pour recevoir 3 fois par an de nouvelles lames.

Mais surtout, Wilkinson vous permet d'acheter des lames pour ce vieux rasoir que vous avez retrouvé au fond du tiroir. Vous savez, votre premier rasoir à main, celui que vous avait offert votre oncle pour votre majorité... à l'époque où les rasoirs à 2 lames étaient révolutionnaires.

Bon, moi je vous raconte ça, mais j'utilise un rasoir électrique.

Via le JDNet.

Photo Flickr de Pierre J.

vendredi 21 mars 2008

Leçon de webdesign

C'est vendredi, donc c'est léger. Attention les yeux !

Copie d'écran

Via Xavier Moisant sur Twitter.

lundi 28 janvier 2008

Les journalistes sont fascinés par ce qu'ils ne comprennent pas

Après Second Life il y a un an, Facebook fascine les journalistes. Il y a quelque chose qu'ils ne comprennent pas, soit l'intérêt, soit la dimension de la chose, alors ça les fascine...

  • Je ne reviendrai pas sur la farce que le président de Facebook a joué à nos bien-aimés médias: Arrêt sur Image a fait un très bon dossier sur le sujet.
  • Les marchés financiers fascinent aussi les journalistes. Alors dans l'affaire de la Société Générale, ils ont fait un mix des deux : Les amis de Jérôme Kerviel s'évaporent sur Facebook.
    Si JK avait eu 2000 amis sur Facebook, et que 65% d'entre eux s'étaient volatilisés, l'anecdote aurait eu un intérêt. Mais là honnêtement, non je ne vois pas...

Les journalistes aiment transformer les vessies en lanternes...

mardi 2 octobre 2007

Google va-t-il tous nous manger ?

Engooglés, une nouvelle bien écrite qui ose faire le rapprochement entre Google et la Stasi.
Science fiction, anticipation, extra-polation ? Si vous avez 1/4h, faites-vous votre avis.

Engooglés, la nouvelle.

Via Sébastien Billard

jeudi 22 mars 2007

ASP Référencement devient ID Nova

Un petit coup de pub, parce que c'est un fournisseur et que je suis content de ses services : ASP Référencement devient ID Nova, avec un beau site, conforme aux standards et sémantique.

ID Nova, référencement et visibilité sur le web.

Champagne !

Le réseau social du covoiturage

Les sites de covoiturage, ce n'est pas nouveau.

Ce qui est nouveau avec EnVoitureSimone.com, c'est le système de paiement en ligne :

  • le conducteur renseigne le trajet qu'il va effectuer,
  • les frais par passager sont automatiquement calculés en fonction du nombre de covoitureurs qui se joignent à lui,
  • les covoitureurs payent leur participation aux frais auprès de Simone, en ligne, avant le trajet,
  • arrivés à bon port, ils fournissent leur "code trajet" au conducteur,
  • le conducteur donne ces codes trajets à Simone, qui débloque la participation aux frais.
  • Et comme tout réseau social qui se respecte, on peut indiquer ses goûts musicaux, avertir si on est fumeur, etc., et bien entendu noter ses compagnons de route.

Quel business modèle ? Une commission de 1,50 € prélevée sur chaque règlement et encaissement (1,50 €  x 3 pour un conducteur et deux covoitureurs, par exemple).

L'idée est excellente, l'interface est assez bien fichue et le design est sympa.

Par contre, vu la foule qu'il y a déjà sur ce créneau, il va falloir se battre pour la promotion et le référencement. Surtout que le code n'est absolument pas sémantique, et malgré la déclaration XHTML Transitionnal, c'est une jungle inextricable ! (730 lignes de code pour la page d'accueil.)

Allez, en voiture Simone, on fait du covoiturage !

vendredi 9 mars 2007

Le podcast de l'escalade

Trouvé sur le blog de Patagonia : Podclimber.com.

C'est en anglais, et c'est bien fourni en reportages sur le monde de l'escalade (compétitions, grimpeurs, manifestations...).

Podclimber.com, The vertical through digital.

jeudi 25 janvier 2007

Internet Explorer multi-versions

C'est toujours pratique pour faire des tests de compatibilité : pouvoir installer plusieurs versions d'Internet Explorer sur Windows, et voir le rendu d'un site sous IE5 et IE6 quand on est passé à IE7. Le pack inclut jusqu'à la version 3 ; ça me paraît un peu gadget.

En revanche, ça ne doit surtout pas empêcher de tester sous Firefox, Safari, Opéra... :-)

mercredi 10 janvier 2007

Espace Montagne vend en ligne

Les magasins Espace Montagne sont présents à Grenoble et à Annecy. Un troisième vient d'être monté : Espacemontagne.com. Je le trouve très bien réalisé : interface aérée et agréable, navigation simple. Je n'ai pas encore essayé d'acheter.

Vous avez remarqué ce logo très tendance web 2.0, avec le reflet qui disparait derrière les onglets de navigation ?

Le logo d'Espace Montagne.

jeudi 4 janvier 2007

Patagonia vend en ligne...

...et c'est plutôt bien fait : www.patagonia.com

Cependant, si l'interface est très réussie, la gestion des adresses de pages (urls) est ratée : les urls sont extrêmement longues et incluent des paramètres de session. Les paramètres de sessions ne sont pas transmissibles d'un ordinateur à un autre : si je mets un lien vers une fiche produit ici, vous serez redirigés vers l'accueil de Patagonia en cliquant dessus...

En revanche, Patagonia est très efficace : j'ai commandé un sac un lundi vers 22 heures, le mercredi à 14 heures le livreur m'appelait sur mon portable pour savoir s'il pouvait confier le colis à un voisin de pallier :-)

Comme dans la plupart des cas, les prix en ligne sont les même que chez les détaillants.

mardi 19 décembre 2006

Fiveten ouvre son Myspace

La marque de chaussons d'escalade Five Ten vient de lancer son blog sur Myspace, et le met en avant sur la page d'accueil de son site institutionnel. Pour améliorer son référencement, ou pour apporter quelque-chose de neuf aux clients ?
Le blog de Fiveten sur Myspace.

[Mise à jour : qu'est-ce que Myspace ? ]

Un blog Myspace, à quoi ça sert pour une marque ?

  1. Le format technique des blogs est effectivement le rasoir 5 lames du référencement : le billet d'un blog de marque qui parle d'un nouveau produit arrivera très rapidement en première position sur un moteur de recherche (alors qu'il faudra un bon mois et de nombreux efforts pour faire de même avec la fiche produit sur le site institutionnel) ;
  2. Un blog est avant tout un moyen d'établir une relation privilégiée avec ses clients : discours non marketing et non corporate, ton "non officiel," possibilité pour les visiteurs de commenter... (d'autres vous expliqueront mieux que mois l'intérêt d'un blog de marque).

Attention aux pages satellites !

Faire un blog uniquement pour le référencement revient à faire des pages satellites. Les pages satellites sont des mini-sites, apparemment indépendant du site officiel, montés dans tous les coins par une marque. Ils pointent tous vers le site officiel de ladite marque. Ces pages sont souvent vides de sens, ou vides d'intérêt, mais elles favorisent le référencement.

Les moteurs de recherche bannissent cette méthode : BMW a par exemple été supprimé de l'index Google pendant quelques semaines au printemps dernier pour y avoir eu recours...

Et surtout, les pages vides de sens n'apportent rien au client ! En l'occurrence, à part une fiche produit parfaitement représentative de ce qu'il ne faut pas faire sur un blog et la liste des "amis Myspace" de Fiveten, on ne trouve rien.

Myspace, une interface de relation privilégiée avec ses clients ?

A mon sens, faire un blog de marque est une bonne décision, mais choisir de le faire sur Myspace serait un peu comme de faire un Roc Trip dans une salle d'escalade : ça manque d'ambition et ce n'est pas respecter ses clients.

Myspace est une plateforme de blogs mutualisée. On se retrouve donc noyé au milieu du foutoir général : pubs qui n'ont rien à voir avec nos centres d'intérêts, messages des administrateurs qui tutoient les clients, etc.

Ouvrir un site Myspace est donc un moyen technique pour améliorer son référencement, mais il ne faut pas oublier que les clients ont de fortes chances de tomber dessus. Il faut donc que ça leur apporte quelque chose de pertinent.

mercredi 13 décembre 2006

Evitez les intoxs grâce à Hoaxbuster

Avant de faire suivre une "info" à tout votre carnet d'adresse, vérifiez que ce n'est pas une intox et réfléchissez-y à deux fois : un ami qui travaille dans une très grande entreprise de BTP m'avait fait suivre un message que sa direction avait envoyé sur toutes les boîtes mail du personnel.

Ce message ressemblait à peu près à cela :

(...) Il y a un nouveau jeu à la mode dans les rues. Les nouveaux membres de gangs sont initiés par ce jeu. Ils doivent conduire leur auto sans que les phares soient allumés jusqu'à ce que quelqu'un signale avec ses phares ou fasse quelque chose du genre. Le membre du gang doit alors poursuivre l'auto qui a signalé et lui tirer dessus pour compléter son initiation.

Assurez vous de communiquer ceci avec les membres de vos familles, vos amis et toutes personnes que vous pouvez atteindre. (...)

Sans doute inquiète du sort de ses nombreux salariés en déplacement sur les chantiers, la direction avait fait suivre ce message sans en vérifier l'origine. Cette intox tournait pourtant sur internet depuis plus d'un an. Vous imaginez le discrédit quand le démenti est arrivé...

logo HoaxbusterL'intégralité du mail et son histoire sont détaillés sur Hoaxbuster.com. Hoaxbuster, c'est LA référence pour vérifier si une info qu'on vous demande avec empressement de faire suivre à la terre entière est une intox. Si le sujet n'y est pas traité, un peu de bon sens et de rapides recherches pour recouper l'information permettent d'éviter les remontrances de la moitié de ses connaissances à cause d'un "forward" un peu léger...

lundi 11 décembre 2006

Absent de la conférence Le web 3

Je suis absent de la conférence Le web 3, l'un des évènements internet les plus importants de l'année...

Si vous êtes dans le même cas que moi, Techcrunch donne plusieurs pistes pour suivre ce qu'il s'y passe.
Cela dit, de mon poste et à l'heure qu'il est, le direct sur Vpod.tv ne fonctionne pas :

copie d'écran du site Vpod.tv