C'est LA découverte que j'ai faite sur le Petzl RocTrip à Red River Gorge : les grimpeurs sont comme nous... quand ils rentrent le soir, ils se connectent à internet ! Pour aller regarder leurs mails, et pour en envoyer, parfois avec les photos de ce qu'ils ont fait pendant la journée. Pour aller sur Facebook aussi, ou pour mettre à jour leur blog, poster dans un forum.

Les grimpeurs pratiquent un sport résolument outdoor, et même à haut niveau pour la plupart de ceux présents au RocTrip. Mais ils ne sont pas beaucoup moins connectés que le commun des mortels que l'on perçoit derrière les concepts de user generated content et de web 2.0.

Autre constat : sur un RocTrip, il se passe beaucoup de choses, et il est très difficile de les appréhender dans leur globalité sur le terrain. Les grimpeurs (1 000 inscrits à Red River Gorge) sont répartis sur plusieurs falaises, et il y a une multitude de lieux de rencontre et d'échange après la grimpe.

L'outdoor online...

Je reviens donc de ce RocTrip (mon premier) avec le sentiment que c'est un évènement qui peut également se vivre en ligne, aussi outdoor soit-il.

Autour d'une pizza après une journée de grimpe.

A vivre en ligne, d'abord pour les participants : pour savoir ce qu'il s'est déjà passé à la falaise où ils vont demain, où sont les projets durs et les belles voies. Pour que le photographe officiel de l'évènement puisse publier sa sélection quotidienne d'images, et pour que chacun puisse montrer ses propres photos. Pour que chacun puisse également raconter son ascension de la voie réussie le jour même...

Ceux qui auraient aimé en être peuvent également vivre l'évènement en ligne. Parce qu'ils veulent suivre ce que font les amis qui ont eu la chance d'y aller, ou parce qu'ils veulent tout simplement suivre ce qui s'y passe, comme s'il y étaient.

Alors comment animer un RocTrip en ligne ?

Grimpeurs autour d'un ordinateur.

Il serait vain d'essayer d'enfermer sur un seul site toutes les publications qui touchent au rassemblement (avec un site collaboratif). En effet, comment assoir la notoriété d'un tel site aussi rapidement, pour une manifestation qui dure à peine quelques jours, pour que tous les acteurs viennent y publier ? Et qui a assez d'autorité auprès du public du RocTrip (online et offline) pour tenter d'acquérir cette notoriété ?

L'idée serait plutôt de publiciser à un seul endroit tous les contenus concernant le RocTrip publiés sur internet.

Publiciser sur un site officiel

Beaucoup d'évènements le font maintenant via un tag Technorati : tous les bloggueurs qui parlent, par exemple, d'une conférence, utilisent le tag officiel de la conférence. Les lecteurs peuvent ainsi retrouver plus facilement tous ces contenus via Technorati.com. Ce qui impose à tout le monde de passer par Technorati... Bref, c'est une solution un peu trop fermée et peu convaincante.

Je pense que la meilleure solution serait de mettre en place un site qui agrège toutes les contributions : tous les grimpeurs qui publient en ligne pourraient y faire la publicité de leurs articles, photos, vidéos. Le système serait une thématisation du très populaire américain Digg.com. Sur Digg les internautes soumettent au vote des articles publiés sur divers sites, et les plus populaires font la une. L'audience du site en fait un très bon outil pour faire connaître ses contenus. Dans le cas qui nous intéresse, le principe serait : je publie du contenu sur internet (sur mon blog, Flickr, Youtube...) puis le soumets à l'attention du public d'un évènement particulier sur le site dédié. Evidemment, le site proposerait à ceux qui n'ont pas de blog d'héberger leur prose et leurs photos.

L'avantage de ce système résiderait dans sa mixité. Les acteurs du RocTrip font remonter les infos et en font la promotion, et les éditeurs du site assurent l'éditorialisation de l'ensemble : rédaction de compte-rendu quotidiens pour donner une vue d'ensemble, regroupements d'articles soumis par le public dans des dossiers thématiques, promotion de contenus pertinents qu'ils ont repéré ailleurs mais qui n'ont pas été soumis sur le site.

Reste à imposer le site en question comme le site de référence du RocTrip. Je ne pense pas que ce soit le point le plus difficile, si on en fait la promotion en même temps que celle de l'évènement lui-même : sur toutes les communications, le poser comme le site officiel du RocTrip, et faire un gros travail d'information et de motivation des inscrits (leur donner un login/password automatiquement à l'inscription).

Reste l'étape critique : faire prendre la mayonnaise. Que les grimpeurs se connectent, qu'ils soumettent leurs publications, et surtout qu'ils reviennent...