Au sens figuré d’abord : la moitié de la salle est plongée dans son écran (de laptop, de blackberry, d’iPhone, de N801...) pendant les interventions. J’ai regardé autour de moi : certains prennent des notes, certes, mais beaucoup écrivent des mails ou lisent sur internet. J’ai bien dit lisent, hein, et non pas blogguent ou twittent...

Au sens propre ensuite : il y a environ deux milles personnes aux Docks pour cette conférence, et le réseau wifi a l’air d’avoir du mal a tenir la charge. Ça rame, ça plante, ça revient... Mais bon, je ne suis pas ingénieur réseau, et le défi technique a l’air rude à relever.