...la Poste vous demande de venir le chercher en faisant la queue.
:-)

  • Lundi 12.11 - J'effectue un achat en ligne. J'ai besoin de recevoir ma commande avant la fin de la semaine, la boutique m'indique "livraison en 24h". Le produit étant très petit, le colis devrait rentrer ma boîte à lettres.
  • Mercredi 14.11 - Je découvre dans ma boîte une cartonnette de La Poste, "Vous avez reçu un coli !"... On m'indique que je pourrai le retirer à partir du lendemain dans mon bureau de poste, et ce dans un délai maximal de 15 jours.
  • Samedi 01.12 - Je retire mon colis à mon bureau de poste, 1 jour après la fin du délai indiqué. Ouf, il n'est pas reparti !

Je travaille à 3/4h de mon domicile. Mon bureau de poste ouvre à 9h30 et ferme à 17h30, je ne peux donc y aller que le samedi matin. Ajoutez à celà un samedi où je n'étais pas à Grenoble, et ça vous donne presque trois semaines de livraison pour une commande faite en 5 minutes en ligne.

En caricaturant, ça donne :

Je peux acheter des CDs en Australie à 2h du matin sur internet, mais je dois faire la queue à la poste le samedi matin pour les récupérer...

Loin de moi l'idée de taper sur des fonctionnaires qui seraient des fainéants. Et pour être précis, c'est la boutique qui a envoyé ma commande en collissimo, qui impose une signature du destinataire.

Mais quand même, ça fait réfléchir à deux fois avant de passer commande en ligne...

Une collègue anglaise me racontait hier qu'elle va parfois en librairie pour choisir ce qu'elle veut (pour l'ambiance), puis elle commande en ligne (pour le prix). Et elle s'étonnait qu'on soit si frileux en France.

Dans mon entourage, je ne connais que très peu de personnes qui ont peur de payer en ligne par carte bancaire. En revanche, un système de livraison plus simple en inciterai plus d'un à commander plus souvent.

Je vois deux solutions :

  1. Que les boutiques en ligne arrêtent de demander des signatures à la livraison !
    J'imagine que c'est pour éviter les contestations : les clients de bonne ou mauvaise foi qui affirment ne pas avoir reçu leur commande. Mais Amazon et La Fraise (au hasard) n'en demandent pas eux... est-ce qu'Amazon et La Fraise sont au bord de la faillite ? Je commande régulièrement sur ces deux sites, sans hésitation et sans me demander si je vais devoir aller faire la queue à la poste le samedi suivant.
  2. Même si La Poste fermait à 19h, ça ne règlerait pas tous les problèmes. La meilleure solution serait que La Poste passe des accords avec les entreprises, afin que les salariés puissent se faire livrer sur leur lieu de travail. Je connais bon nombre d'entreprises où  ce n'est pas possible aujourd'hui : l'entreprise est trop grosse, les colis personnels sont perdus ou volés; l'entreprise est une PME, et on voit les livraisons personnelles d'un mauvais oeil.

En attendant, c'est le mois de décembre, et je préfère aller faire la queue à La Poste samedi prochain plutôt que de me noyer dans la foule en magasin !

--
Ce que l'avenir vous promet, La Poste vous l'apporte, slogan de La Poste datant d'il y a quelques années, au moment du décollage des achats en ligne en France.